News

04
Jun
2014
News

Save energy

Economiser l’énergie : des travaux toujours d’actualité


Il est encore possible d’alléger le coût de vos travaux de rénovation énergétique.
Le crédit d’impôt développement durable est accordé jusqu’au 31 décembre 2015 pour une liste réduite de travaux réalisés dans la résidence principale : installation d’équipements de chauffage performants tels que chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz, équipements de production de chaleur ou d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable tels que chauffage au bois, chauffe-eau thermodynamiques ou pompes à chaleur géothermiques. 
En ce qui concerne les travaux d’isolation thermique, seuls les logements de plus de deux ans peuvent bénéficier du crédit d’impôt car les logements plus récents doivent respecter la nouvelle réglementation thermique. 
Autre restriction, dans une maison individuelle, l’isolation des fenêtres doit être réalisée dans le cadre d’un bouquet de travaux pour bénéficier du crédit d’impôt.
Un taux majoré pour la réalisation simultanée d’au moins deux types de travaux.


A titre d’exemple, le taux du crédit d’impôt passe de 10 % à 18 % pour les chaudières à condensation, les doubles vitrages et les volets isolants ; il passe de 15 % à 23 % pour l’isolation des parois opaques, les appareils de régulation de chauffage ou le chauffage au bois, et de 26 % à 34 % pour les pompes à chaleur géothermiques et les chauffe-eau thermodynamiques.
Pour être éligibles, tous les appareils, matériaux ou équipements doivent respecter des normes précises de performance. Ils doivent être fournis, installés et facturés par la même entreprise (sauf quelques cas particuliers) qui atteste également du respect de diverses conditions.
Si vous êtes propriétaire occupant ou locataire, le montant global des dépenses est plafonné (sur une période de cinq années consécutives entre 2005 et 2015) à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune, majorés de 400 € par personne à charge.
Si vous êtes propriétaire bailleur, le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder 8 000 € pour un même logement sur la période 2009 à 2015. Le logement devra être loué, non meublé, pendant au moins cinq ans à titre d’habitation principale à des personnes autres que les membres de votre famille.

 

Le conseil CENTURY 21 AGENCE GASTALDY avant de vous engager dans vos travaux :
Ne vous fiez pas uniquement aux dires des entreprises qui vous démarchent, renseignez-vous auprès de l’Adil ou de l’espace Info-Energie de votre localité pour vérifier les modalités précises du crédit d’impôt à la date de vos travaux.

 
Follow us on Facebook Follow us on Twitter Follow us on LinkedIn Follow us on Viadeo